Valeurs qui animent les membres du collectif parental et de l'équipe éducative


La crèche est un lieu où peuvent se vivre conjointement deux expériences fondamentales dans la vie du jeune enfant.

En effet, il peut s'agir pour lui de sa première séparation d'avec son milieu familial et aussi de sa première expérience de vie en groupe.

Comme tout ce qu'il expérimente depuis sa naissance, ce que le jeune enfant va vivre à la crèche aura un impact sur son développement et son estime de soi.
Le travail de l'adulte est d'aider l'enfant à se construire et à développer cette estime de soi si précieuse pour la suite.

La structure de la micro-crèche (10 enfants au maximum) permet à l'équipe éducative d'être attentive à chaque enfant, pour l'aider et l'accompagner au mieux dans son vécu.

Dans ce but, et pour garantir à l'enfant un bien-être optimal, la micro-crèche « à petits pas » s'appuie sur des principes fondamentaux qui servent de base de travail aux encadrants. Bienveillance et respect en sont les maîtres mots.

L'équipe éducative s'engage à  respecter l'enfant physiologiquement  :

Dans ses rythmes biologiques  : le jeune enfant a des besoins physiologiques qu'il est important de combler quant ils surviennent (sommeil, repas, calme, activité...).

Dans son corps  : les éducateurs veillent à prodiguer à l'enfant de tout soin corporel qui lui est donné

 

L'équipe éducative s'engage à  respecter l'enfant psychiquement :

Dans un environnement sécurisant : les repères spatiaux-temporels fournissent à l'enfant des balises rassurantes. A cet effet les encadrants mettent en place des petits rituels (ex  : chanson avant le repas...).

► Dans son rythme de développement  : chaque enfant a son propre rythme et il n'existe pas d'âge déterminé où un enfant doit savoir faire telle ou telle chose. L'équipe accompagne l'enfant dans son évolution et n'essaye en aucun cas de le forcer dans un apprentissage.

 

► Dans ses envies, ses choix  : l'enfant est une personne à part entière. À « à petits pas », les activités sont proposées, jamais imposées. L'enfant prend ainsi confiance en lui et en sa capacité à faire ses propres choix.

Dans ses ressentis, ses émotions  : à la micro-crèche « à petits pas », l'enfant a le droit de ressentir ce qu'il ressent au moment où il le ressent. Il a le droit d'être en colère, ou triste. L'équipe sait se mettre à l'écoute de l'enfant pour lui permettre d'exprimer ses émotions.

Dans ses comportements  : l'enfant est sensible aux étiquettes qu'il reçoit  ; elles peuvent le marquer durablement dans l'image qu'il a de lui-même et l'enfermer dans des rôles. L'équipe veille à ne jamais faire de généralisations sur l'enfant et évite absolument de le caractériser. Par exemple, on ne dira pas d'un enfant qu'il est violent mais qu'il a eu un comportement violent, à un moment donné, pour une raison donnée. Autrement dit, on distingue la personne de son comportement.

Dans son histoire familiale  : l'équipe éducative collabore avec les familles et ne s'autorise en aucune façon à porter de jugements sur leur façon de faire ou d'être. De plus, les encadrants veillent à appréhender l'enfant dans sa globalité. Ce que vit l'enfant dans sa famille (arrivée d'un petit frère, deuil...) peut naturellement influer sur son comportement à la micro-crèche. Sans être intrusif ni stigmatisant, les encadrants sont à l'écoute de toutes les informations concernant le contexte et le vécu de l'enfant.